Quel est le meilleur metal gear solid ?

Dans les années 80, Hideo Kojima n'avait qu'une obsession : le cinéma. Cette passion s'est retranscrite dans chacun des Metal Gear dont il a dirigé le développement. Il y a au total plus de 30 jeux MGS et certains sont forcément meilleurs que les autres. Nous tentons de répondre à la question : quel est le meilleur MGS ?

Les 3 meilleurs épisodes de la saga

Metal Gear Solid 3 : Snake Eater

L'histoire de MGS3 sorti sur PS2 se déroule avant les autres épisodes de la saga, en 1964. Dans un contexte de guerre froide, on incarne Naked Snake en plein territoire Russe. Le joueur a pour mission de rapatrier un scientifique. Bien entendu, comme tout bon Metal Gear Solid qui se respecte, le scénario se complexifie vite. Naked Snake est le soldat destiné à devenir Big Boss, ceux qui ont joué à Ground Zeroes ou The Phantom Pain le connaissent forcément. Il s'agit du « géniteur » de Solid Snake, rien que ça.

Parmi les nouveautés qu'apporte cet opus, il y a notamment le Close Quarter Combat qui offre plus de possibilités lors des phases d'infiltration. Cette partie du jeu a d'ailleurs été améliorée, avec le système de camouflage. Un aspect survie fait aussi son apparition, il ne faudra pas oublier de manger ou se soigner. Pourquoi Snake Eater est-il un des meilleurs jeux de la saga ? On peut le voir comme la fondation des prochains épisodes Next Gen (sortis sur PS3, PS4 et PC). Il innove tout en proposant une histoire hallucinante, transcendée par une mise en scène exceptionnelle.

Metal Gear Solid

L'opus sorti sur PS1 est celui qui a popularisé la franchise auprès du grand public. Comme les autres jeux qui vont suivre, l'histoire est ici passionnante. Pourtant, le synopsis de départ est assez classique : Solid Snake a pour mission de secourir des otages et neutraliser des terroristes. Heureusement, tout devient vite plus profond et complexe. Préparez-vous à des discussions philosophiques sur la guerre, ainsi que les armes nucléaires. On compte également nombre de séquences émouvantes et des personnages charismatiques.

Metal Gear Solid est considéré comme le père des jeux d'infiltration. S'il est difficile de confirmer cette affirmation, on peut dire que MGS est une petite du genre. Le jeu est sorti à une époque où la difficulté élevée était la norme. En effet, une approche frontale se soldera la plupart du temps par un game over. Cela n'empêche pas une grande variété dans le gameplay, avec des moments cultes comme le combat contre Psycho Mantis. Plusieurs boss fights vous marqueront, ainsi que la bande-son mémorable. On le concède, Metal Gear Solid a vieilli au niveau de sa réalisation, jeu PS1 oblige. Toutefois, si on fait outre les graphismes, le jeu d'Hideo Kojima est toujours aussi bon.

Metal Gear Solid 4 : Guns of the Patriots

Ce 4e épisode était vendu comme le dernier Metal Gear supervisé par Kojima. Bien sûr, c'était avant l'annonce de Ground Zeroes et The Phantom Pain. MGS 4 est un très bon final à l'histoire de Solid Snake et Big Boss. Avant de jouer à ce jeu, il vaut mieux être prévenu : il contient environ 8h de cinématiques. De quoi répondre à toutes les questions laissées en suspens. Les longues cinématiques font partie de l'ADN de la saga, même si les fans sont divisés pour ce quatrième épisode disponible sur PlayStation 3. Le mode Normal permet de finir le jeu entre 20 et 25 heures.

L'équipe a pris une nouvelle direction pour le gameplay, ce qui a réglé pas mal de soucis d'infiltration. Parmi ces nouveautés : l'Octo-Camo est une reprise du système de camouflage de MGS3, mais en version high-tech. Il est possible d'acheter ou upgrader des armes et les gunfights sont plus faciles à appréhender. Quant à la réalisation, elle est au top. Le character design est immense et on évolue dans diverses ambiances, allant du Moyen-Orient à l’Europe de l'Est.

Conclusion

Il a été difficile de ne retenir que 3 jeux Metal Gear, et il est encore plus difficile d'en choisir 1 parmi les 3. S'il n'en devait rester qu'un, nous choisirions Metal Gear Solid 3 : Snake Eater. On est au début dans la chronologie MGS et chaque aspect du jeu fait mouche.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Scroll to Top